Vous êtes ici : Accueil > ELEVES > EVALUER LES ELEVES > Evaluations mi-parcours

Vous trouverez dans ce dossier l’ensemble des éléments (protocoles d’évaluation à l’école élémentaire, fiches « passerelles » pour l’école maternelle et l’école élémentaire) qui peuvent être proposés aux élèves des classes de MS, de GS, de CP, de CE1, de CE2, de CM1 et de CM2, au cours de la période 4, dans le cadre d’une observation véritable de leur parcours d’apprentissage.
Les protocoles sont accessibles à partir des articles ci-dessous.

Articles

  • Evaluation mi-parcours CM2 - 13 mars

    Le passage de l’école au collège est crucial, particulièrement pour ceux qui ont éprouvé des difficultés à l’école.
    Pour ces élèves, il est essentiel, dès maintenant, de déterminer le niveau d’acquisition de chacun sur les « compétences essentielles », indispensables pour réussir au collège. Un protocole est mis à la disposition des enseignants (avec l’aide de la circonscription de Marseille 1).
    Cet outil (il s’agit du protocole utilisé en 2016) permettra ainsi d’adapter les aides au plus près des besoins (...)

  • Evaluation mi-parcours CM1 - 13 mars

    Au CM1, l’équipe de la circonscription vous propose (avec l’aide de la circonscription de Marseille 1) un protocole d’évaluation à mi-parcours. Il s’agit de véritables outils d’observation des parcours d’apprentissage qui doivent permettre aux enseignants de faire le point sur les compétences essentielles construites au niveau de leur classe mais également d’identifier, avec précision, celles qui peuvent inscrire tel ou tel élève dans une difficulté d’apprentissage qui doit être prise en compte, de (...)

  • Evaluation mi-parcours CE1 - 13 mars

    Au CE1, le Pôle Ressource de la circonscription vous propose un protocole de bilan à mi-année (passation en période 4) qui permettra de mesurer les progrès réalisés, de définir et de poursuivre les aides, pour engager, dès la rentrée suivante, une prise en charge effective dans le cadre d’un véritable « PPRE passerelle » entre le CE1 et le CE2 (fiche de circonscription proposée).
    D’autres outils sont également disponibles sur le site EDUSCOL : (...)

  • Evaluation mi-parcours CE2 - 13 mars

    Au CE2, l’équipe de la circonscription vous propose (avec l’aide de la circonscription de Marseille 1) un protocole d’évaluation à mi-parcours. Il s’agit de véritables outils d’observation des parcours d’apprentissage qui doivent permettre aux enseignants de faire le point sur les compétences essentielles construites au niveau de leur classe mais également d’identifier, avec précision, celles qui peuvent inscrire tel ou tel élève dans une difficulté d’apprentissage qui doit être prise en compte, de (...)

  • Evaluation mi-parcours CP - 13 mars

    Au cours préparatoire, une évaluation de circonscription, sur la maîtrise de la langue et les mathématiques, vous est proposée ; la passation est prévue lors de la période 4 et doit permettre de mesurer les progrès de tous les élèves, de mieux cibler les difficultés de certains, d’agir avec plus de précision et d’efficacité. Les aides, qu’elles soient déjà engagées ou qu’elles soient seulement maintenant initiées (la fiche de résultats individuels vous aidera à déterminer les compétences cibles) devront dans (...)

  • Evaluation mi-parcours GS - 13 mars

    Pour ce qui concerne l’école maternelle, l’évaluation repose sur de nouveaux principes, dans le cadre d’un nouveau programme, qui rendent globalement caducs les protocoles tels qu’ils pouvaient être proposés jusque-là.
    Il n’y aura pas d’évaluation académique GS cette année.
    Cela n’exonère absolument pas de la rédaction et de la mise en œuvre de dispositifs qui ont vocation à aider et à accompagner les élèves les plus fragiles. Pour ces élèves, une « fiche passerelle » entre la GS et le CP doit être (...)

  • Evaluation mi-parcours MS - 13 mars

    Pour ce qui concerne l’école maternelle, l’évaluation repose sur de nouveaux principes, dans le cadre d’un nouveau programme, qui rendent globalement caducs les protocoles tels qu’ils pouvaient jusque-là être proposés au niveau académique ou, pour ce qui concerne la moyenne section l’an dernier, au niveau de la circonscription.
    Cela n’exonère absolument pas de la rédaction et de la mise en œuvre de dispositifs qui ont vocation à aider et à accompagner les élèves les plus fragiles. Pour ces élèves, une « (...)