Vous êtes ici : Accueil > NUMERIQUE > Enseigner avec le numérique > Cadre de référence des compétences numériques
Par : IEN
Publié : 8 janvier
Format PDF Enregistrer au format PDF

Cadre de référence des compétences numériques

Le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que les nouveaux programmes confortent la place du numérique dans les enseignements et les pratiques éducatives. Les activités d’apprentissage permettent aux élèves de développer des connaissances et des compétences, mais aussi d’élargir leur compréhension des enjeux du numérique.

Dans ce contexte, un nouveau projet de cadre de référence a été élaboré en 2016. Il rassemble et organise de façon progressive et selon 5 domaines spécifiques, les 16 compétences numériques développées de l’école élémentaire à l’université ainsi que dans le contexte de la formation continue des adultes.

Il a vocation à remplacer le B2i qui disparaît à l’école et au collège à la rentrée 2016 mais perdure au lycée jusqu’à la rentrée 2017.

Les cinq domaines et les seize sous-domaines du nouveau cadre de référence :

  1. information et données
    1. mener une recherche ou une veille d’information
    2. gérer des données
    3. traiter des données
  2. communication et collaboration
    1. interagir
    2. partager et publier
    3. collaborer
  3. création de contenu
    1. développer des documents à contenu majoritairement textuel
    2. développer des documents visuels ou sonores
    3. adapter les documents à leur finalité
    4. programmer
  4. protection et sécurité
    1. protéger les équipements
    2. protéger les données personnelles et la vie privée
    3. s’insérer dans le monde numérique
    4. protéger la santé, le bien-être et l’environnement
  5. environnement numérique
    1. résoudre des problèmes techniques
    2. évoluer dans un environnement numérique

Pour chacun des domaines et sous-domaines, 8 niveaux de maitrise sont identifiés.

Les niveaux sont définis indépendamment des niveaux de qualification du système éducatif. Cependant pour la scolarité obligatoire, il est prévu de donner à titre indicatif un niveau de maîtrise attendu en fin de cycle 3 (Niveau 2), de cycle 4 (Niveau 3). Cette modalité est très similaire à celle mise en œuvre dans le cadre du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues).

Voir en ligne : Page dédiée sur le site Eduscol