Vous êtes ici : Accueil > CIRCONSCRIPTION > DIRECTION > Consignes de sécurité aux abords des écoles
Par : MATICE
Publié : 13 décembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Consignes de sécurité aux abords des écoles

Attentats 13 novembre 2015

Le ministère rappelle à l’ensemble des écoles et établissements scolaires, des directions départementales de l’éducation nationale et des rectorats que les consignes Vigipirate du 14 novembre 2015 doivent toujours être respectées.

Nouvelles consignes rectorales de sécurité à compter du lundi 23 novembre 2015

  • Les voyages scolaires sont de nouveau autorisés. Les écoles doivent suivre les procédures habituelles en vigueur. En lien avec les préfets, l’autorité académique pourra interdire un voyage si les conditions de sécurité ne sont pas remplies.
  • Une attention particulière sera portée aux voyages et déplacements en Ile-de-France compte-tenu du plan « vigipirate » niveau « alerte attentats » sur cette région. L’attention est attirée sur les conditions ou interdictions concernant l’utilisation des gares et métros parisiens.
  • Les voyages scolaires liés à la COP21 sont annulés, sans exception. Les animations se déroulant dans les écoles sont fortement encouragées, en lieu et place des voyages prévus.
  • Les sorties scolaires occasionnelles (théâtre, sortie nature...) sont également de nouveau autorisées. Ces sorties ne nécessitent pas d’autorisations préalables auprès des autorités académiques.
  • Pour les sorties ou voyages sans nuitées dans le 1er degré, il appartient toujours aux directeurs d’écoles de signaler le déplacement à l’inspecteur de la circonscription. Pour faciliter cette information systématique et en continu, pour la circonscription Dieppe Ouest, une plate-forme de déclaration est mise en ligne à partir de l’adresse suivante : https://w3.ac-rouen.fr/enquetetab/index.php/928316/lang-fr
  • Toute manifestation publique autorisée par la préfecture (salons, compétitions sportives, ...) est de fait accessible aux scolaires. Cependant les directeurs d’école doivent prendre la précaution de recueillir toute modalité spécifique liée à la gestion des groupes auprès des mairies, des organisateurs et des lieux d’accueil.
  • Toute manifestation que l’Éducation nationale souhaite organiser doit faire l’objet d’une autorisation préalable de la préfecture. Il est donc demandé aux directeurs de signaler le plus tôt possible leurs projets de manifestation particulière propre à l’Éducation nationale au cabinet de l’IA-DASEN pour toutes les écoles afin que les démarches d’autorisation puissent être effectuées par les services de la DSDEN auprès des autorités préfectorales.
Voir en ligne : Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France